popcorn
LIFESTYLE

Dumbo – Tim Burton

Dumbo, premier film de ma « revue » 7ème art, et pas des moindres.

Le 27/03/2019 Dumbo est sorti au cinéma en France, et il faut dire qu’il faisait parti de ces films « les plus attendus de cette année 2019. »

Dumbo, si vous ne connaissez pas, c’est un dessin animé Disney, de 1941, basé sur l’histoire éponyme de Helen Aberson-Mayer, alors écrivain pour livres d’enfants. Cette histoire retrace le parcours d’un petit éléphant « Dumbo », que tout le monde rejette à cause de ses oreilles démesurées. Le comble étant que ce sont ses oreilles qui ont fini par devenir sa force, puisqu’elles lui permettront de voler.

Résumé très résumé du dessin animé de disney pour vous mettre un peu dans le contexte.

L’incroyable Tim Burton

Le meilleur moyen de réaliser l’impossible est de croire que c’est possible.

Tim Burton

Avant toute chose, je tiens à dire que mon amour et admiration pour Tim Burton n’est plus un secret pour personne. Néanmoins, si vous ne le saviez pas, vous en êtes désormais averti.

De Big Fish à Beetlejuice, en passant par Edward aux mains d’argents, sans oublier Frankenweenie, tous, sans exception, ont toujours su me toucher à leur manière.

Tim Burton, réalisateur américain, au style indéniable et reconnaissable parmi tant d’autres, a souvent l’étiquette de « bizarre », avec le classique « soit on adore », « soit on déteste ». Vous aurez compris dans quel bord je me situe. Bien que je pense que tout n’est pas soit noir, soit blanc. Qu’on peut aimer certains de ces films et d’autres non. Par contre, je suis forcée de reconnaître que Tim Burton a bel et bien son univers, qui peut être à mille lieues de la « normalité ».

Depuis son dernier film Miss Pérégrine, j’attendais avec impatience de retrouver la magie de Tim Burton. Qui, n’était alors que « peu » présente dans ce dernier film, dans le sens où je n’avais pas totalement retrouver la poésie « burtonienne » que j’admire tant. Néanmoins, ce dernier ne m’avait pas déplu, bien au contraire. Alors quoi de mieux que de revisiter un Disney pour vivre à nouveau toute la magie de son univers si profond!

(Je tiens à signaler que je ne suis pas une fana de Disney. En effet, certains films sont géniaux, et je les adore, j’avoue, mais il y en a un paquet que je n’ai jamais vu, ou que je n’ai pas aimé. Ici, je ne suis pas là pour déblatérer sur Disney, mais uniquement pour passer en revue le travail réalisé par Tim Burton.)

Dumbo de Tim Burton : ce que j’en ai pensé

Sans vous spoiler, évidemment, si jamais vous souhaitez découvrir toute l’histoire.

Pour résumer, je l’ai trouvé incroyablement fantastique. J’ai plus qu’adoré ce film. J’y ai retrouvé tout l’univers de Tim Burton qui me plait tant.

Le fait d’avoir voulu revisiter Dumbo était une excellente idée puisque absolument tout colle à son univers. En effet, Dumbo est le « monstre », celui qu’on veut rejeter, celui qui est différent des autres. Comme Edward, le barbier, le pingouin, etc. Par ailleurs, c’est ce monstre qu’il souhaite mettre en lumière, et le faire brillait de mille feux afin de le rendre encore plus attrayant qu’un personnage lambda.

Dans chacun de ses films, Tim Burton nous amène à nous questionner sur ce qui est bizarre ou sur ce qui ne l’est pas. Il nous amène à nous demander pourquoi une chose est bizarre et une autre non. Pourquoi elle est étrange pour une personne mais totalement normale pour une autre.

Tim Burton excelle dans l’art de brouiller les limites, de les rendre flou. Il aspire à un monde de rêves, où les diktats n’auraient plus aucune signification. Un monde où chaque individu apporte ce petit plus lors de son passage sur terre. Et c’est là toute la magie.

Un travail visuel à couper le souffle

Que ce soit au niveau des costumes ou des paysages (réels ou fictifs). Mais aussi au niveau de la façon de filmer, qui apporte une vue toute autre à une scène. Ou encore les couleurs du film qui arrivent à nous plonger dans l’univers escompté.

De plus, on retrouve tous les principaux codes qui permettent de reconnaître un film de Tim Burton à mille kilomètres à la ronde:

  • éléments à rayures ou en spirale (ex: le chapiteau, des objets de décoration, etc.)
  • arbres tordus ou à la forme étrange
  • décors et paysages oniriques
  • ses personnages d’une beauté singulière et étincelante, avec leurs grands yeux si expressifs
  • milieu du cirque ou de la fête foraine, pour lequel il a un attrait assez fort
  • la mélodie enchanteresse de Danny Elfman

Sans oublier évidemment les fabuleux acteurs qui ont su rendre se film à la hauteur des espérances. Notamment Eva Green, Danny Devito et Michael Keaton, avec qui il a l’habitude de travailler. Mais aussi tous les autres tels que Colin Farrell, Sharon Rooney, Nico Parker, et j’en passe.

À qui je conseille ce film?

Honnêtement à tout le monde.

Que vous aimiez ou pas Tim Burton, je vous invite à visionner ce chef d’oeuvre qui découle de poésie et de bienveillance. Sans tomber dans le côté « gnangnan ». Ce film est visuellement magnifique, et l’histoire l’est encore plus.

Le petit plus c’est la condamnation de l’utilisation d’animaux sauvages dans les cirques. En effet, tout au long du film nous avons quelques petites indications quant à cette pensée, qui finit par se certifier au dénouement.

Lors d’une interview, Tim Burton a déclaré qu’il souhaitait que les spectateurs puissent ressentir toute l’émotion du film. Je peux vous certifier que c’est réussi, et vous invite à prévoir des mouchoirs pendant le visionnage.

Et vous, l’avez vous vu?

Laurie.

4 commentaires

  • Callewaert

    J’allais lire ton article ce soir, mais j’ai craqué, je l’ai déjà lu. Très très bien, il donne vraiment envie de voir ce film. Comme d’ailleurs tous ses anciens 😀

  • Anne CALLEWAERT

    J’avoue devoir me rapprocher des films de Tim BURTON que tu parviens à décrire finement.. jusqu’à me donner envie de voir ses films. Miss Périgrine, je connais ! Oufff!
    À suivre…

    • Laurie

      Merci pour ton commentaire tata ! Oui je me rappelle que tu m’avais dit que tim Burton ce n’était pas tellement ta tasse de thé, lol. Mais peut être que tu auras un autre œil dessus aujourd’hui ☺️

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.